Des revenus complémentaires à votre portée ! Pensez AppJobs !

Sortir de l’interdit bancaire en 5 étapes

févr. 2020

Une simple erreur de gestion de budget peut vous conduire à l'interdiction bancaire. Une situation inconfortable qui est loin d’être une fatalité ! En effet, un interdit bancaire n’est pas définitif et il existe des solutions pour en sortir.

Causes et conséquences de l’interdit bancaire ?

Il intervient souvent suite à l’émission d’un chèque sans provision, entraînant votre inscription au FCC (Fichier Central des Chèques de la Banque de France). Vous êtes alors dans l’obligation de restituer l’ensemble de vos chéquiers et êtes redevable de frais pouvant aller de 30 à 50 euros. Si le chèque est émis depuis un compte joint, le co-titulaire fera également l’objet d’un interdit bancaire.

Vous conservez toutefois votre “droit au compte”, indispensable pour effectuer des paiements et percevoir des revenus, et pouvez éventuellement disposer d’une carte de paiement soumise à autorisation systématique.

Comment lever l'interdiction bancaire ?

L’interdit bancaire est automatiquement levé au bout de 5 ans, mais il peut être suspendu à tout moment. Voici pour cela 5 étapes à suivre :

  1. Réapprovisionner votre compte
  2. Demander à votre banque de bloquer la somme correspondant au montant du chèque
  3. Informer le bénéficiaire de la possibilité de représenter le chèque rejeté
  4. Régulariser votre paiement
  5. En informer votre banque, le relevé de compte faisant foi, qui en informe à son tour la Banque de France.

Il est également possible de contacter directement le destinataire du chèque afin de régler la somme par un autre moyen de paiement, et de rendre ce dernier à la banque pour preuve de régularisation.

Nous utilisons des cookies sur votre site.

En savoir plus ici J'accepte l'utilisation de Google Analytics